21
04

Comment bien protéger sa peau du soleil ?

Le soleil, on l’adore – surtout celui des beaux jours qui brille jusqu’à 21 heures et qui a un petit goût de vacances. Il nous met de bonne humeur dès le réveil, on le laisse entrer par la fenêtre au moindre rayon et il invite à de longs déjeuners au grand air que l’on termine en fermant les yeux, le visage tourné vers lui pour savourer l’instant présent.

Le soleil a d’agréables bienfaits sur l’organisme : il booste notre humeur, produit de la vitamine D qui aide le calcium à se fixer sur les os et bien-sûr, il nous offre une bonne mine qui change tout pourvu que l’on en profite avec modération et une bonne protection. Car bien protéger sa peau du soleil est capital pour sa santé et sa beauté. 

Comprendre l’impact du soleil sur la peau pour mieux s’en protéger

Le bronzage est un mécanisme de défense naturel qui colore en partie la couche superficielle de l’épiderme. Selon que l’on soit blonde à la peau laiteuse, châtain foncé à la peau claire ou encore brune à la peau mate ; nous ne sommes pas toutes égales face au soleil. Il faut donc adapter son comportement en fonction de son phototype car si l’on a, par exemple, la peau très blanche, sa capacité à bronzer – et donc à se défendre contre les rayons UVA et UVB, les premiers entraînant des coups de soleil et les seconds des dommages à plus long terme puisqu’ils pénètrent jusqu’au derme – sera moindre. Plus vulnérable, elle devra d’autant plus être protégée.

Néanmoins, qu’importe notre phototype, nous sommes toutes exposées aux effets nocifs de ces rayons : coups de soleil, vieillissement cutané prématuré, taches pigmentaires, épaississement de l’épiderme pouvant provoquer des poussées d’acné, mélanomes, etc. Pour bien protéger sa peau du soleil, il est nécessaire d’intégrer qu’il véritablement un faux-ami ! Vous savez, celui dans lequel on a une confiance aveugle, qui semble nous faire le plus grand bien et qui nous trahira le moment venu.

Parmi les trahisons fréquentes, on trouve les lucites estivales qui touchent chaque année près de 900 000 personnes. Cette allergie au soleil se manifeste par une éruption de petits boutons généralement située sur le décolleté, le haut du dos, les avant-bras ainsi que les jambes ; accompagnée de démangeaisons. Il existe des solutions, notamment un traitement préventif prescrit par un dermatologue à suivre quelques semaines avant l’exposition. Pour prévenir ce type d’allergie, il est indispensable de :

  • Se protéger en portant un chapeau, des lunettes de soleil et des vêtements longs si possible.
  • S’exposer progressivement avec une crème solaire SFP50, en ne poursuivant pas les bains de soleil au-delà d’une heure et en évitant les périodes les plus chaudes de la journée. En plus, on bronze bien mieux avec le soleil du matin (précisons le matin tôt, le matin à 11h30 après une grasse matinée, ce n’est plus vraiment le matin…) et celui de la fin d’après-midi.

Enfin, si l’on prend des médicaments photosensibilisants, on fuit le soleil et on s’en protège au maximum. Aujourd’hui, les protections solaires sont suffisamment efficaces pour se prémunir des effets néfastes des rayons UVA et UVB pourvu que l’on ne fasse pas preuve de négligence. Scoop : la crème solaire n’est pas uniquement réservée aux vacances ! Alors quand viennent les beaux jours, on n’hésite pas à jeter un coup d’œil aux bulletins météo qui précisent l’indice solaire de la journée sur une échelle de 1 à 12. L’indice est de 5 ou plus ? On dégaine sa crème solaire, vacances ou non !

Protéger sa peau du soleil et profiter, surtout

Ce n’est pas parce que le soleil peut être dangereux que l’on ne peut pas en profiter. En respectant les recommandations des dermatologues et en appliquant avant chaque exposition prolongée l’équivalent d’une cuillère à café de crème solaire sur le visage et de deux à trois cuillères à soupe sur le corps que l’on renouvelle toutes les deux heures ainsi qu’après chaque baignade ; il n’y a pas de raison pour que nous ne puissions pas dorer doucement mais sûrement.

Sur le visage, on applique l’Ultra-Hydratante Crème SPF50 Topicrem parfaitement adaptée aux peaux sensibles de toute la famille – évidemment, on n’expose pas les bébés et les enfants de moins de 3 ans, cela va sans dire. Que l’on soit au bord de la plage les doigts de pieds en éventail, en pleine randonnée dans les Alpes, sur son vélo au milieu des champs de blé ou derrière la fenêtre de son bureau ; l’Ultra-Hydratante Crème SPF50 Topicrem protège la peau du soleil efficacement. On l’aime parce que sa texture n’est ni grasse ni collante, qu’elle pénètre rapidement sans laisser de traces blanches et qu’elle hydrate la peau pendant 24 heures.

Après l’exposition, on passe à la douche avec le Gel Nettoyant Visage, Corps & Cheveux Topicrem. Sa formule hypoallergénique au pH physiologique enrichie en glycérine respecte l’équilibre de la peau et protège la barrière cutanée. On ne fait enfin pas l’impasse sur l’hydratation car une peau bien hydratée bronze mieux et pour plus longtemps ! On applique donc généreusement l’Ultra-Hydratant Lait Corps Topicrem qui va calmer et nourrir la peau grâce aux agents hydratants, protecteurs et relipidants qu’il contient. L’épiderme est apaisé, hydraté pendant 24 heures et protégé du dessèchement cutané.

A nous la peau hâlée et irrésistiblement douce sans mettre en péril notre capital solaire !

Partagez
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on TumblrEmail this to someone

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *