24
09

Les Miroirs Complices : le programme thérapeutique de bien-être pour apprendre à être 100% bien dans sa peau

L’engagement de Topicrem aux côtés de l’Hôpital Necker-Enfants malades était une évidence. Permettre que chacun d’entre nous se sente bien dans sa peau a toujours été important pour la marque qui développe des produits sûrs et doux adaptés aux peaux sensibles des petits comme des grands depuis 25 ans. Etre bien dans sa peau n’est en revanche pas une évidence pour tout le monde.

En choisissant d’apporter son soutien à l’Hôpital Necker-Enfants malades qui cherche continuellement à améliorer la vie de ses patients, Topicrem a permis au programme Les Miroirs Complices de voir le jour et de s’enrichir d’une équipe de professionnels (psychologues, psychomotriciens, sophrologues, etc.) qui accompagnent les soignants du service afin d’aider les enfants à réapprivoiser leur corps.

Découvrez ce programme et les engagements Topicrem, fière d’être mécène de l’Hôpital Necker-Enfants malades, pour transmettre les gestes qui rendent la vie plus douce.

 

L’Hôpital Necker-Enfants malades et Topicrem s’engagent pour plus de bien-être
La professeure Christine Bodemer, cheffe du service dermatologie de l’Hôpital Necker-Enfants malades, explique avec justesse dans la vidéo ci-dessus combien les maladies dermatologiques chroniques et visibles peuvent altérer la construction de l’image de soi et la perception du corps chez l’enfant. Pour les soulager, les aider à mieux accepter leur reflet et redécouvrir ce corps qui les éprouve au quotidien comme une source de joie et de plaisir, le programme thérapeutique de bien-être Les Miroirs Complices a été mis en place.

Les enfants du service de l’Hôpital Necker-Enfants malades souffrent de maladies génétiques rares telles que les ichtyoses (quand la peau est recouverte de squames), de troubles de la pigmentation (albinisme, vitiligo, anomalies vasculaires, etc.) mais aussi de maladies inflammatoires plus répandues comme l’eczéma atopique ainsi que le psoriasis et l’acné sévères.

Des maladies qui peuvent être un frein à l’épanouissement, la relation à soi et à autrui. Se sentir bien dans sa peau pour se sentir bien avec les autres est essentiel pour éviter le repli sur soi-même. L’idée est de ne pas se contenter de guérir seulement le corps car grâce au programme Les Miroirs Complices, les enfants de l’Hôpital Necker retrouvent de la quiétude à la fois physiquement et psychologiquement.

 

Les objectifs du programme Les Miroirs Complices
Le programme thérapeutique de bien-être Les Miroirs Complices vise – à travers des activités ludiques mais aussi la musique, la sophrologie, la détente, les massages et le maquillage – à aider les enfants malades à se réapproprier leur corps. Un espace dédié a été créé au sein de l’hôpital pour les accueillir seuls et avec leur famille. On y trouve des miroirs pour apprendre à se voir autrement, des lumières douces, des tapis moelleux et des couleurs agréables qui rompent avec l’atmosphère qu’ils connaissent.

En somme, un lieu de bien-être pensé de manière à ce que les enfants n’aient pas l’impression d’être dans un environnement médical, une bulle nécessaire pour renouer avec son corps, stimuler ses sens, parler, se confier, apprendre à s’aimer, à se toucher et à être touché par ceux que l’on aime.

Le mécénat de Topicrem permet de faire intervenir différents professionnels dans cet espace qui transmettent aux enfants des clés pour mieux vivre leur maladie et ne pas se laisser limiter, définir même, par elle ! Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *